mon blog, votre blog !

17 novembre 2006

!!!!!!!!!!!!!!

J'ouvre mes yeux, j'ai un maudit mal à la tête !

Je regarde le fond de ma chambre, je ne vois rien. Tout est sombre. Je referme mes yeux et je glisse ma main à l'autre cöté du lit. Je ne trouve rien mais je sens qu'il y a encore une faible chaleur dans cet endroit.

je retourne ma tête sans ouvrir les yeux et je respire fort. Je sens un soupçon de son odeur ! Je plonge ma tête dans son coussin ! je sens clairement  son odeur ! Où est ce qu'elle est ?

Elle est partie !

Posté par aymen à 18:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]


09 novembre 2006

La tunisie : un modèle à suivre ?

Je suis vraiment très très fier quand je lis ce genre d'articles :

Prospère Tunisie, pauvre Algérie !



par Mohamed Zaâf

Au regard de sa superficie et du nombre de sa population, la Tunisie sœur est à classer parmi les "petits pays". On ne peut non plus qualifier la Tunisie de pays riche au vu de ses ressources naturelles plutôt maigres, comparées à celles de l'Algérie.

Car, grâce à la générosité du Ciel, l'Algérie observe une sacrée longue sieste sur un moelleux matelas financier qui gonfle à vue d'œil et dont l'épaisseur mesure en ce moment près de 80 milliards de dollars. Les Algériens qui palabrent pas mal sur les budgets, sur la distribution des richesses au niveau de l'APN, au Conseil de la nation, en Conseil des ministres, quelques fois dans les colonnes des journaux, presque pas sur les plateaux télé, vivent-ils pour autant de manière plus prospère que nos "pauvres" voisins de l'Est ? Vivent-ils seulement au même niveau de la stable aisance acquise par les Tunisiens à la sueur de leur front ? Les images parfois insoutenables du quotidien dans nos villes et les échos alarmants sur la misère vécue à l'intérieur disent que parfois la pauvreté tunisienne s'avère plus supportable que la richesse algérienne.

Mardi dernier, à l'occasion du 19e anniversaire du "changement", la Tunisie décidait un train de mesures socio-économiques en faveur des citoyens et des entreprises nationales. Ainsi, le citoyen tunisien ouvre dorénavant droit à une allocation touristique de 4 000 dinars tunisiens.

Un montant doublé par rapport à celui en vigueur précédemment et qui au change rapporte 2 400 euros. Faut-il rappeler que l'allocation touristique accordée par la riche Algérie ne dépasse pas 15 000 dinars, l'équivalent d'environ 150 euros ? Une performance tunisienne qui vous laisse rêveur ! Comment nous arrangerons-nous pour nous hisser à ces… piètres résultats ? En matière de "bonne gouvernance", la "dictature" tunisienne serait-elle plus éclairée que nos équipes nationales aux redoutables performances sur papier ? Sinon, le décalage serait-il dû à la qualité des deux peuples, sachant qu'on a fait prendre au nôtre le mauvais pli, qu'il collectionne les tares et que gâté dans de larges proportions, il se rapproche à grande vitesse et en même temps que ses institutions du titre peu enviable d'"incapable".

Face aux mécontentements algériens illustrés par de sporadiques mais régulières émeutes à travers les différentes régions du pays, la Tunisie, elle, affiche légitimement satisfaction et fierté. Ainsi, lors du 19e anniversaire du "changement", le bureau politique du RCD (Rassemblement constitutionnel démocratique) s'est "félicité des acquis et des réalisations accomplis en Tunisie dans tous les domaines, ce qui a fait de notre pays un modèle de réussite et de sagesse en matière de gestion de ressources et des potentialités, comme en témoignent les instances internationales spécialisées".

La Tunisie qui se targue d'être un fervent défenseur de l'UMA ne pourrait-elle pas envisager dans le cadre d'échanges maghrébins, mutuellement bénéfiques aux deux peuples frères algérien et tunisien, d'accepter de nous céder momentanément leur RCD, le temps d'améliorer le niveau de vie et celui des allocations touristiques ? De leur côté, les Algériens seront probablement prêts à concéder en échange leur RCD et l'autre Rassemblement en prime.

M. Z.

source : http://www.jeune-independant.com/display.php?articleId=27168

Posté par aymen à 10:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2006

chay ya3mil il kif

طبيب تونسي ينجح في ابتكار إنجاز طبي عالمي

تونس/

source : http://www.tunisalwasat.com/viewarticle.php?id=index-20061107-2751

أفادت تقارير صحفية أن طبيبا تونسيا نجح في ابتكار إنجاز طبي عالمي مهم يتعلق باستخدام الليزر في معالجة تشوهات خلقية.
وقالت التقارير إن الطريقة تستهدف معالجة تشوه خلقي يظهر عند الأطفال خاصة والبالغين في بعض الأحيان، وأضافت أنّ هذا التشوه ناجم عن عدم التئام الجيب الخيشومي الراجع عند الجنين مما ينجم عنه وجود ناسور، أو قناة تذهب من البلعوم إلى أنسجة الرقبة وخاصة إلى الغدّة الدرقية.
وقالت التقارير إن الطبيب التونسي الذي توصل إلى هذا الإنجاز هو جوهر الصيادي المختص في معالجة الأنف والحنجرة والأذنين وجراحة الوجه والرقبة، وطور الصيادي تقنية جراحية جديدة بالمنظار وعن طريق الليزر لعلاج التشوهات وطبقها على بعض المرضى فنجحت كليا ولأول مرة في العالم.
من جهته، أوضح الصيادي أن طريقته تتمثل في استعمال الليزر المنقول عن طريق الشعيرات البلورية التي يتم إيصالها إلى فتحة الناسور بدقة عالية بحيث يتم فقط حرق الغشاء المبطن للناسور وغلقه تماما ثم يتم إدخال الشعيرات البلورية الناقلة لليزر عن طريق الفم وباستعمال المنظار حيث لا جراحة في الرقبة ولا مخاطر تهدد العصب الرابع أو الغدة الدرقية ولا ندبات في الجلد.

Posté par aymen à 15:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Passivité des femmes tunisiennes !

Voilà ! tout se résume dans le titre !

c'est pas une provocation mais une constation que j'ai pue relever après une lecture géante d'articles dans les blogs, dans les magazines et surtout dans les forums...

L'exemple le plus frappant est l'affaire du voile en Tunisie. Une affaire qui concerne directement les femmes, qui touche d'une part leur émancipation et d'autre part leur foie.

Si vous jettez un coup d'oeil sur le forum de mac125 (un excellent expace d'échange mais qui s'est pourri un peu ces derniers temps au point de m'accuser à tort de faire la propagande religieuse, mais bon c'est une autre histoire), vous allez constater qu'il y a facilement 90% des tenants de ce débat sur le voile qui  sont des hommes...ça montre clairement la nature politique de ce débat mais ça souligne également le "je m'enfoutisme" des femmes à l'égard de cette problématique...

qu'est ce que ça signifie ?

que la femme n'est pas vraiement convaincue de son statut (que je vais qualifier de "satisfaisant" pour ne pas dire remarquable) dans la société tunisienne et que pour cette raison elle laisse les hommes raisonner sur quelque chose qui se rapporte essentiellement à leur mode de vie.

ou que la femme se désintéresse complétement de ce genre de sujets préférant parler d'autres choses qui échappent au controverse et qui n'impliquent pas une grand effort intellectuel (mé ykassrouch errass)...

ou que la femme évite de s'impliquer dans de tels débats par crainte de déplaire aux hommes.

ou que la femme ne dispose vraiement pas de l'arsenal nécessaire qui lui permet de juger ou d'argumenter ou de prendre des décisions dans ce genre de discussions.

Ou que les hommes se mêlent des affires des autres :)

psssss:je parle de la majorité des femmes mais pas de toutes les femmes. il y a vraiment une minorité illi tfarhid 3al 9alb !

hijab_demo_17jan04_741_1_

Posté par aymen à 12:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 novembre 2006

Pourquoi je ne fais pas la prière ?

C'est une question très difficile ! c'est la question la plus difficile que je me sois jamais posée !

j'ai fouillé et j'ai fouillé dans ma malheureuse tête et je n'ai trouvé que deux portions de réponse :

1/ la première c'est le milieu familial, dans lequel j'ai grandi, qui n'a jamais favorisé cette pratique : ma mère est une croyante non pratiquante, mon père croyant non pratiquant, mon frère parfois pratiquant, parfois non, il n ya que ma petite soeur qui est pratiquante (elle nous donne l'exemple je crois)...

Cela ne veut dire, en aucun cas, qu'on est une famille détachée des précepts de l'islam ! au contraire, on fait le ramadan, comme tous les tunisiens on se réjouit de nos aïds, on fête la naissance de notre prophète, le coran est toujours présent dans le salon qui lui même contient un grand tableau de "bissm elleh erra7mén erra7im"...d'ailleurs ma mère m'a gonflé la tête, depuis ma petite enfance, par ses histoires sur la jalousie (il 3in dans le coran), sur l'interdit et le permis (7lel w 7ram), sur le paradis et l'enfer.... je crois que beaucoup de tunisiens se reconnaisent à travers ces lignes puisque nous vivons tous dans la même société.

l'ambiance familiale favorisait à l'ensemble une certaine spiritualité mais pas une vraie pratique...je me suis trouvé en mi-chemin entre la croyance et la pratique ! quelle situation !!!

2/la deuxième c'est la plus importante et je crois que c'est la plus infulente : la socièté avec toutes ses composantes (éducation, activités culturelles, échanges avec l'autre....en gros tous les éléments qui agitent la polèmique idenditaire tunisienne y compris le port du voile).

- l'éducation : depuis l'enseignement primaire le programme scolaire se limitait à quelques éléments généraux de la religion avec un petit chapitre dédié à la partique (il 3ibédét pour ceux qui ont eu l'enseignement primaire et non pas de base), le reste mettait l'accent sur des composantes penchées plus vers la patrie, société, science..bref tout sauf la religion !

- activités culturelles : je ne me souviens jamais d'avoir fait une excursion faite pour visiter la mosquée de ezzitouna ou d'avoir assisté à un spectacle de chant religieux ou quelque chose de similaire...

- échanges avec autrui : je vous laisse deviner ce qu'il y a comme échange à beb dzira, beb il fella, nahj essab5a... (un petit aperçu : n** om***, na3 za***** om***....)

Inconsciemment j'ai refoulé tout se qui se rapporte à la religion dans un petit coin de mon esprit et je l'ai verrouillé avec des cadenas géants mais à vrai dire cette abstraction de l'islam  ne m'a jamais gêné dans ma vie quotidienne d'ailleurs je profite de ma vie jusqu'au bout (alcool, filles, sorties...). La vraie déchirure se situe à un niveau métaphysique : où est ce que je vais aller après ma mort ??????

Pkoi avec tant d'éléméts coraniques qui menacent les non pratiquants, les zabratas et les coureurs de jupons, je ne me suis pas mis à faire la prière ?!?

Pkoi je ne fais pas la prière ?????????????

Posté par aymen à 12:59 - Commentaires [7] - Permalien [#]

02 novembre 2006

qui est doktour ?

je m'appelle Aymen, j'ai 24 ans et je suis tunisois (beb dzira) !

En ce moment je suis en train de réaliser une thèse en France (Aix-en-Provence) en Psychologie (1ère année),en parallèle je donne des cours aux étudiants 1er cycle psychologie.

je suis clubiste (pour ceux qui se connaissent en football) et j'adore ellablebi wil hargma (weld 7nifa), de même pour les casse-crout mlewi !

j'ai pas de vrais centre d'intérêts à part les cerles de discussions en café ! ça c'est la chose dans laquelle je me connais au  vré sens du terme !

bon ! je trouve pas grande chose à dire ! peut être si je me souviens d'otr chose , je vais le poster !

ahhhhh oui ! je suis célibataire !!!!! ;-)

Posté par aymen à 13:32 - Commentaires [14] - Permalien [#]

31 octobre 2006

nsabba7kom bil5ir !!!!!!!!!!!

3lé slemitkoum ye jme3a !

ça fait un moment que je suis les news des blogueurs tunisiens et j'avoue que j'étais très impressioné par la qualité des débats et des réflexions (brjoulia 7aja tfarra7) !

heveké 3lech elyoum 9arrirt bech niftéti7 il blog mte3i !

aya à vos claviers bech tafr7ou beya !

par la même occasion je voudrais savoir, pour faire partie de la communauté des blogueurs tunisiens, comment il faut s'y prendre ??

donc si qqu'1 passe par ici, qu'il ait la gentillesse de m'expliquer rapidement comment faire !

a +

Posté par aymen à 13:20 - Commentaires [5] - Permalien [#]