08 novembre 2006

Passivité des femmes tunisiennes !

Voilà ! tout se résume dans le titre !

c'est pas une provocation mais une constation que j'ai pue relever après une lecture géante d'articles dans les blogs, dans les magazines et surtout dans les forums...

L'exemple le plus frappant est l'affaire du voile en Tunisie. Une affaire qui concerne directement les femmes, qui touche d'une part leur émancipation et d'autre part leur foie.

Si vous jettez un coup d'oeil sur le forum de mac125 (un excellent expace d'échange mais qui s'est pourri un peu ces derniers temps au point de m'accuser à tort de faire la propagande religieuse, mais bon c'est une autre histoire), vous allez constater qu'il y a facilement 90% des tenants de ce débat sur le voile qui  sont des hommes...ça montre clairement la nature politique de ce débat mais ça souligne également le "je m'enfoutisme" des femmes à l'égard de cette problématique...

qu'est ce que ça signifie ?

que la femme n'est pas vraiement convaincue de son statut (que je vais qualifier de "satisfaisant" pour ne pas dire remarquable) dans la société tunisienne et que pour cette raison elle laisse les hommes raisonner sur quelque chose qui se rapporte essentiellement à leur mode de vie.

ou que la femme se désintéresse complétement de ce genre de sujets préférant parler d'autres choses qui échappent au controverse et qui n'impliquent pas une grand effort intellectuel (mé ykassrouch errass)...

ou que la femme évite de s'impliquer dans de tels débats par crainte de déplaire aux hommes.

ou que la femme ne dispose vraiement pas de l'arsenal nécessaire qui lui permet de juger ou d'argumenter ou de prendre des décisions dans ce genre de discussions.

Ou que les hommes se mêlent des affires des autres :)

psssss:je parle de la majorité des femmes mais pas de toutes les femmes. il y a vraiment une minorité illi tfarhid 3al 9alb !

hijab_demo_17jan04_741_1_

Posté par aymen à 12:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Passivité des femmes tunisiennes !

Nouveau commentaire